Le Cercle Modernist

Le Cercle Modernist

Cravates & Elégances !

WEMBLEY 1960.jpg
- Encart publicitaire 1960 (Source : VH ) -

 

"Le noeud est à la cravate ce que le cerveau est à l'homme" Oscar Wilde (1854-1900)

 

 

 

Dans cette rubrique, justement intitulée "Get Smart", "Le  Cercle Modernist" s'attache à rappeler une part importante de la culture Mod.

Certainement, les Modernist ont une véritable passion, une obsession même pourrions-nous dire, pour la culture de l'élégance vestimentaire.

Un "Style de Vie" que les Mods Français vont justement célébrer avec ferveur à Barcelone (24 et 25 novembre 2017),

lors de l'incontournable rendez-vous organisé par notre ami Alberto Valle (Take'Ivy Barcelona) : "Le Clean Cut " (affiche en fin d'article*).

 Après avoir abordé certains éléments fondamentaux de la garde robe masculine, comme par exemple la veste ( "Vestis Es Elegans !"),

ou la chemise ("Chemises et Styles") ; nous allons nous pencher quelques instants sur la cravate, un apparat essentiel dans la garde robe de tout Modernist.

 

Certes, nous avons déjà abordé ce thème ("La Cravatta a Sette Pieghe") ; mais ici, nous allons plutôt nous intéresser à l'aspect historico-sociologique.

 •

Une approche effectivement différente du précédent article, qui s'intéressait plus à l'aspect technique/artisanal de la confection de la cravate.

CRAVATE SEPARATEUR.jpg

 Notons qu'au départ, la cravate est un objet qui n'a aucun intérêt particulier dans la tenue vestimentaire masculine (ou féminine !) quotidienne.

 •

Effectivement, dès son origine la cravate, qui se présente comme une simple bande de tissus, est simplement destinée à agrémenter, ou orner, un habillement.

 Notons qu'en premier lieu, et le plus souvent, il est toujours évoqué l'origine Croate du terme cravate (Croate/Cravate ).

shapeimage_2.png

Une référence aux mercenaires Croates utilisés durant l'Ancien Régime, lors des guerres du Roy Louis XIII au XVIIème siècle.

 

Pourtant, les premières traces de ces tissus sont bien plus antérieures, et même si leurs origines sont notoires, il est utile d'en rappeler quelques unes. 

Effectivement, dès le IIIe siècle avant J.C, les troupes du puissant empereur Chinois Quin Shi Huandgi portent un grand foulard de soie (!).

 

CRAVATE2.jpg

 

- Mercenaire Croate portant le fameux foulard dénommé Hvrat au XVIIe siècle (Source : BNF) -

 

 

Les milliers de statues de soldats en terre cuite portant ces foulards (de tailles différentes selon le grade) entourent l'imposante tombe de l'empereur Chinois.

Mais, cette bande de tissu, que nous allons désigner plus tard du nom de "cravate", est également présente durant la période de la Rome antique.

Le foulard est donc porté à Rome, sous le nom de focale, ou focaluim : c'est un tissu qui permet aux légionnaires de se protéger du froid.

shapeimage_2.png

Ce focale/focalium est présent, entre autres, sur les splendides et célébrissimes reliefs de la colonne de Trajan à Rome, en Italie.

 

De plus, dès le XIIIe siècle et le XIVe siècle, des traces du terme cravate sont découvertes en Italie, et en France.

 •

Au XVIIe siècle, puis au XIIIe siècle, le foulard (ou l'écharpe) s'impose à tous dans la garde robe masculine.

CRAVATE SEPARATEUR.jpg

Plus précisément, ce foulard, ancêtre de la cravate, est porté enroulé plusieurs fois autour du cou, avec des jabots pendants.

Le foulard pouvait donc se nouer de très nombreuses manières, Brummel était célèbre pour passer des heures (le matin) à nouer son foulard.

"Le Cercle Modernist", dans cette même rubrique "Get Smart", a longuement abordé l'oeuvre du "Prince des DandysGeorges Brummel dit "Beau Brummel".

shapeimage_2.png

C'est la genèse, et la grande période du dandysme en Angleterre (tout comme à Paris) : une période fondatrice pour l'élégance masculine.

Mais, c'est surtout au cours du XIXe siècle que la cravate va trouver sa nouvelle forme : la cravate de type "Régate" est un modèle beaucoup plus fin.

En fait, le foulard est trop fastidieux et long à nouer, les couturiers raccourcissent et simplifient les nouveaux modèles de cravate.

 

 - Référence musicale 1 (en bas d'article) -

 

CRAVATE 1.jpg

- "L'art de mettre sa cravate" de Emile Marco de Saint Hilaire en 1829 (Source : BNF) -

 

 

Tout au long de la fin du siècle, et surtout au début du XXe siècle, le foulard va se métamorphoser petit à petit en cravate.

Notons que c'est à cette époque que la cravate permet d'affirmer son appartenance à un groupe social, elle est désormais signe de prospérité.

C'est par exemple en 1880 que la première cravate "scolaire" voit le jour en Angleterre, dans une des vénérables Universités de sa Majesté la Reine.

shapeimage_2.png

Plus précisément, cette tradition vestimentaire est créée par un tout jeune membre du Club d'aviron de l'université d'Oxford,

Ce dernier, tout nouveau champion d'Oxford University, décide de retirer les rubans de son canotier, en fêtant sa victoire, pour les enrouler autour du cou.

C'est d'ailleurs aussi en 1880 qu'une autre grande tradition vestimentaire voit le jour au Royaume-Uni, toujours dans le cercle très fermé de la Gentry

CRAVATE SEPARATEUR.jpg

 

C'est une tradition qui est même instituée par le Roy d'Angleterre lui même, Edouard VII, lors des courses de chevaux se déroulant dans la ville d'Ascot.

 •

Tradition qui va donner le très fameux noeud Ascot, noeud qui doit (toujours) se porter avec une épingle, ou une perle ...

Soulignons que c'est aussi durant cette même période, que de nombreux ouvrages consacrés à l'art vestimentaire masculin sont écrits et édités,

shapeimage_2.png

comme l'étonnant et magnifique traité illustré sur l'art de la cravate écrit par Emile Marco de Saint Hilaire (présenté ci-dessus) en 1829.

Inutile de vous préciser que c'est une période de prédilection pour le 75 M.N.S ;  nous y puisons justement certaines traditions vestimentaires,

comme le soin méticuleux apporté à la préparation de sa tenue vestimentaire, l'importance du rasage et de la poudre parfumée ...

 

 - Référence musicale 2 (en bas d'article) -

 

CRAVATE5.jpg

- Encart publicitaire "Ribbon" en 1962 (Source : PIP) -

 

D'ailleurs, c'est aussi durant ses mêmes années que les bijoux pour hommes se répandent : épingles à cravates, épingles ou bague de col à chemise,

(Pin Collar), manchettes, ou des perles à cravate ... Bref, les fameux "Sublimus Ridiculous Details" (SBR) tant appréciés et fièrement portés par les Mods.


 La cravate "moderne", celle que notre "génération Modernist du XXIe siècle" arbore, est inventée durant les années 1920 (en 1924 plus exactement).

shapeimage_2.png

Cette nouvelle forme très moderne de cravate, plus pratique pour les hommes, est inventée par un couturier/cravatier, originaire de New York City, Jesse Langsdorf.

Notez que le brevet déposé par Jesse Langsdorf  (au début des années 20) est encore celui utilisé pour confectionner vos cravates !

<span style=



18/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres