Le Cercle Modernist

Le Cercle Modernist

Préface Race Music

MO-Blues-Willie-Brown.jpg
jukejointdancers.jpg

 - "Juke Joint Dancer" (Source : B.R.I) -          

"Race Music" ? 

 

"The Race Music", c'est de cette manière que le Blues, le Jazz, puis le Gospel, sont appelés et classés, entre le début des années 1920 et le fin des années 1940 aux Etats-Unis.

C'est aussi l'époque des premières maisons de disques, véritables pionniers d'une industrie naissante qui va vite devenir florissante.

Cette dénomination est créée au départ pour classifier une musique censée s'adresser à un public exclusivement Afro-américain. N'oublions pas en effet la situation encore ségrégationniste des Etats-Unis à cette époque. Les Afro-américains subissent ce régime terrible et injuste bien au-delà des Etats du Sud... 

 

Une situation de séparation raciale, un véritable "apartheid", est institué entre les communautés blanches et Afro-américaines. Cette situation de ségrégation se retrouve bien malheureusement dans le monde de la musique en général.

Malgré une tradition culturelle moins conformiste dans le monde de l'art, et tout spécialement dans celui de la musique ; les magasins de disques sont réservés à un public blanc. C'est encore l'époque des magasins exclusivement consacrés à la Race Music.

 chicago.jpg

Cette appellation évoque une période faite exclusivement d'enregistrements sur des 78 tours. N'oublions pas que le disque 33 tours est n'inventé qu'en 1948. En fait, il devance juste d'une petite année l'invention du 45 tours, faite elle en 1949.

Le 78 tours n'est remplacé totalement que durant les années 1950. Ce remplacement, progressif, se fait grâce justement à une diffusion des 33 tours sur le marché florissant du disque vinyle.

Pour comprendre la véritable révolution technologique provoquée par la création des premiers 33 tours en 1948, il suffit de se rappeler que le 78 tours permet un temps d'enregistrement très court, et limité.

Plus précisément, un temps limité à exactement trois minutes pour les 78 tours de 25 cm (les plus courants), et à cinq minutes  pour ceux de 30 cm, des modèles plus rarement utilisés.

 •

A contrario, le 33 tours vinyle permet d'enregistrer jusqu'à 60 minutes, et de surcroît sur les deux faces de la galette !..

La comparaison est assez pertinente pour ne pas insister sur la différence technologique des deux supports ... et surtout sur l'avantage commerciale, puis financier pour l'industrie du disque.

 

race.jpg

 - (Source : O.R) -

 

 Forte de ses nombreux succès, la Race Music perce également fortement auprès du public "blanc".

Ces derniers n'hésitent pas a se grimer pour aller acheter des disques dans ses fameux magasins ! Les plus fortunés se font plus simplement et discrètement livrer des disques de Race Music dans leur riche demeure.

Face à ce véritable triomphe, le journaliste Jerry Wexler décide en 1949, de donner à ce classement le nom novateur de Rhythm'n'Blues Records.

C'est dans le journal qu'il l'emploie, le BillBoard Magazine, que Jerry Wexler écrit l'article contenant ce terme novateur. Le journal BillBoard  est le journal de référence pour toute l'industrie musicale aux Etats-Unis.

Ce terme est plus neutre et usuel. Il permet à cette musique de faire "exploser" le mur de la ségrégation musicale qui l'étouffe.

Grâce à ce nouveau terme, la musique Afro-américaine peut enfin sortir du "ghetto"exclusivement réservé au public Afro-américain dans lequel elle est emprisonnée. Une véritable  claque à l'encontre de la ségrégation raciale.

chicago.jpg

Ce choix du terme Race Music pour cette rubrique musicale n'est donc pas neutre, encore une fois ! Il marque notre attachement inconditionnel aux valeurs traditionnelles transmises par la musique et la culture Afro-américaine.

Dans cette rubrique, nous nous intéressons donc à l'ensemble de cette musique Afro-américaine, sous la forme du Blues, du Rhythm'n'Blues, de la Soul et pour finir du Jazz. Un ensemble de styles musicaux justement englobés dans le terme originel Race Music.

 •

Maintenant, allons de ce pas regarder de plus prés le contenu de cette rubrique. Des articles de fonds, renouvelés et mis régulièrement en ligne spécialement pour vous, chers lecteurs et lectrices du"Cercle Modernist".

Alexandre Saillide-Ulysse.

75 M.N.S 

 

 BILLBOARD.jpg

 


 
 



20/07/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres