Le Cercle Modernist

Le Cercle Modernist

La Canne : élégance et distinction Modernist.

344792229_5699937650112125_5898214245287066088_n.jpg
- Del Evans Original Mod en 1963  (Source : Gill Evans Catling©) -

 

Cette nouvelle approche de votre rubrique "Getin'Smart" s'intéresse à un accessoire historique de l'élégance vestimentaire masculine et féminine : la canne. Un objet d'exception qui va également devenir un nouvel élément de la prolifique penderie des Mods.

Tout en étant un accessoire de l'élégance Mod, le port et l'usage de la canne va aussi être adapté pour parer aux nombreuses surprises de la "déambulation urbaine". Comme les Mods Stylists de Paris qui vont mettre en exergue une utilisation "plus virile" de la canne, en reprenant ainsi une longue tradition Française.

Cette tradition de la canne en France, est issue d'une longue histoire comme nous allons le voir plus précisément. La canne est effectivement un instrument indissociable de la transformation de nos sociétés, comme l'illustre brillamment l'usage spécifique mis en forme par la culture Mod .

 

- Référence musicale 1 (en bas d'article) -

 

12997850855_9d83c2bd18_b.jpg

Le comte Robert de Montesquiou peinture de Giovanni Boldini (1842-19311897 (Source : Musée d'Orsay Paris)

 

La Canne une authentique marque d'élégance,

inscrite dans l'Histoire 

 

Avant de s'intéresser plus précisément à l'usage de la canne dans la tradition vestimentaire Mod, il est important d'avoir une idée plus savante de l'histoire de la canne. L'usage de la canne est issue d'une longue tradition qui trouve ses premières origines à l'aube de l'histoire de la Civilisation Humaine.

Un usage qui n'est pas dédié au départ à agrémenter la tenue vestimentaire, mais plutôt aux actes et gestes du quotidien. Effectivement, Les toutes premières cannes apparaissent sous la forme de vulgaires bâtons progressivement ouvragés. La définition donnée par le dictionnaire Larousse renvoie d'ailleurs à cet usage de "bâton dont on se sert pour s'appuyer en marchant".

Les premières apparitions connues de la canne datent de la Préhistoire, puis de l'Antiquité. Durant ces périodes historiques la canne s'apparente plus à un vulgaire bâton. La canne est à l'origine un simple instrument utilitaire qui va être progressivement travaillé, ouvragé, durant des siècles par l'Homme.

 

canne-combat.png

 

Car, c'est bien tout le long de l'Histoire que la canne évolue. Dès les premières civilisations, tout comme au sein des différentes grandes religions, la canne est omniprésente. Tout d'abord dans l'Antiquité Grecque, avec l'énigme posée à Œdipe par le Sphinx, puis dans la Bible, avec notamment l'épopée de Moïse et Jacob.

La canne est également présente chez les Assyriens. Plus tard, durant la Rome Antique la canne est très répandue. Dans l'Empire Romain chaque canne représente une hiérarchie sociale bien définie. Au sein de l'armée, elle marque la hiérarchie militaire des Légions, comme le Centurion et sa canne de commandement.

La canne est également portée par les nobles à Rome, elle représente la force et le pouvoir. La canne est donc un signe distinctif au sein de la société Romaine, c'est un signe hiérarchique ou nobiliaire. Cet usage de la canne est aussi présent dans les couches plus modestes de la population, avec un usage plus rurale et rustique.

 

Référence musicale (en bas d'article) 6

33_H8_1-v2-558x1024.jpg

Centurion des Légions Romanes portant une canne (Source : GJ© ) -

 

Bien plus tard, au Moyen Âge, la canne devient moins usitée au profit de l'épée qui est plus efficace. Il est aussi important de rappeler certains autres modèles de cannes Médiévales. Durant cette période la canne est aussi largement utilisée par les fidèles Catholiques, comme avec les cannes de pèlerinage appelées "bourdon".

 Ce sont des cannes hautes, ornées de différents ajouts, ou gainées et cloutées, parfois même sculptées. De plus, ces cannes ont une poignée disposant d'une butée inférieure pour bloquer la main, ou lier une gourde. La puissance de ce type de cannes est tellement efficace qu'elle permet de contrer des attaques à l'épée en acier.

Par la suite, durant la Renaissance la canne revient timidement en vogue. En premier lieu, le Roy de France François 1er (1497 - 1547) possède une superbe collection de cannes. Cet attrait pour les cannes est également présent chez la régente, Catherine de Médicis, qui possèdent également une fabuleuse collection de précieuses cannes féminines toutes ornées d'or, de rubis, et d'autres fabuleux joyaux.

 

canne-combat.png

 

La canne reste donc l'apanage des monarques et de la noblesse, comme plus tard pour Louis XIII, puis Louis XIV (voir ci-dessous l'huile sur toile peinte par Hyacinthe Rigaud). La canne est aussi indissociable des courtisans qui en firent l'un des composants régissant les règles et le protocole "de l'étiquette". La Révolution Française de 1789 marque une nouvelle étape importante dans l'histoire de la canne.

C'est durant cette période faite de bouleversements que la canne devient un objet qui se démocratise a contrario à une présence de l'épée qui décline. Cette dernière représentent l'ancien ordre de l'Ancien Régime Royaliste détesté puis démis par le souffle et la fureur de la RévolutionNotons, qu'étonnement, la canne va d'ailleurs aussi être adoptée quelques années plus tard par les Royalistes.

Ce sont effectivement les ultra-Royaliste de l 'Action Française avec les Camelots du Roy qui vont être connus par leurs cannes servant d'armes au cours des affrontements politiques. Pour la grande histoire, ce sont ces mêmes Camelots qui vont largement participer à la nuit de crise et d'émeute des ligues fascistes contre la IIIème République le 6 février 1934 à Paris sur la Place de la Concorde.

 

Référence musicale 3 (en bas d'article) -

 

Portrait_of_Louis_XIV_of_France_in_Coronation_Robes_(by_Hyacinthe_Rigaud)_-_Louvre_Museum.jpg

- Huile sur toile représentant le Roi Louis XIV peinte par Hyacinthe Rigaud  en 1701 (Source : BNF© ) -

 

C'est donc durant la période post Révolutionnaire que la canne va largement se répandre parmi toutes les couches de la population. La canne devient un objet à la mode qui se transforme pour devenir une canne-poudrier pour les femmes et surtout, les énormes cannes torsadées (cannes-gourdins) des Jacobins (appelées arbre de liberté ou pouvoir exécutif).

Il existe aussi avec d'autres modèles de cannes, comme les grosses cannes ficelées d'une corde à boyau et fourrées d'une épée des Royalistes, alors que de leur côté, les Muscadins qui se moquaient des Jacobins, exhibaient pourtant eux aussi une grotesque canne-gourdin.

C'est aussi de cette époque que date l'usage codifié de la canne comme instrument de défense, ce qui deviendra un authentique art martial français. L’emploi de la canne de combat est originellement utilisé dans les salles d’armes. Il va être codifié par les Maîtres de savate et de sabre, qui, vont également enseigner et codifier l'emploi de  la canne comme une arme de défense.

 

canne-combat.png

 

L’utilisation de la canne comme objet de défense est attestée dès le XVIIIème siècle. Un peu plus tard, au XIXème siècle, la canne est devenue un objet de la vie courante et un accessoire incontournable de la garde-robe masculine. Une canne qui pouvait aussi offrir un avantage notable en cas de combat, chose courante à cette époque.

C'est donc naturellement que plusieurs traités vont être publiés, dont celui de Leboucher (1843), d’un élève de Michel (vers 1848), de Larribeau (1853) et enfin de l'illustre Charlemont (1899). En parallèle, l’armée française introduit l’enseignement collectif du bâton et de la canne et publie un nombre important de manuels consacrés à leur usage, d'ailleurs souvent associé à la boxe française.

Les sociétés de gymnastique sportive vont se multiplier durant la deuxième moitié du XXIème siècle. Ces nouvelles sociétés dédiées aux différents sports, dont les sports de combat, offrent donc à leurs membres une pratique gymnique de canne de combat et de bâton de combat. C’est exactement en 1843 que le tout premier livre traitant de l’art de "tirer à la canne" est édité et venudu en France.

 

Référence musicale 4 (en bas d'article) -

 

86aaa85aa470e25d6dfbe59ef25646ae.jpg

- Illustration de techniques de cannes en France en 1897 (Source : BNF©) -

 

La canne est alors pratiquée en salle. La canne doit respecter des règles strictes et établies. Dans cette pratique, les assauts sont clairement codifiés et le respect de son partenaire est une règle fondamentale. C’est donc plus précisément monsieur Louis Armand Victorin Leboucher, ancien élève de Larribeau, qui va publier le premier un manuel de pratique de la canne en 25 leçons.

Louis Armand Victorin avait, précédemment, mis en place une technique de défense dite "du voyageur" en 3 leçons particulièrement efficace, Cette étonnante technique "du voyageur" en 3 leçons permettait à n’importe qu'elle personne de pouvoir se défendre efficacement et avec ingéniosité, contre une agression avec un simple bâton.

C'est la grande période d'or de la canne Française, cet à dire la grande époque pour la canne de combat. Des représentations de cannes sont données, avec des spectaculaires assauts de canne en public. Ces confrontations, véritables duels, vont rester dans les mémoires du public de l'époque, comme celle entre Pierre Vigny et Charlemont fils.

 

canne-combat.png

 

Plus officiellement, la canne est devenue un sport reconnu qui est même au programme des Jeux olympiques de Paris en 1924, dans la catégorie des sports nationaux. Notons qu'aujourd’hui encore, la loi française considère la canne plombée, c’est-à-dire lestée au bout, comme une arme par destination.

Ces différentes techniques martiales de canne n’ont pas disparu en France et sont encore usitées de nos jours. Elles sont principalement utilisées dans les systèmes de protection et d'ordre public par les forces de l'ordre, les policiers, avec des cannes télescopiques, des matraques et autres tonfas.

La canne sportive (canne de compétition et canne d’arme) est réapparue dans les années 1970. C'est sous l’impulsion du Maître d'armes monsieur Maurice Sarry que va être créé et organisé le CNCCB (Comité National de Canne de Combat et Bâton). C'est justement le CNCCB qui régit désormais les compétitions, les jurys, et les règles de ce sport de combat traditionnel.

 

- Référence musicale (en bas d'article) -

 

images.jpeg
- Ouvrage de combat de canne édité en 1843  (Source : BNF©) -

 

Ce Comité Comité National de Canne de Combat et Bâton va donc mettre en place des compétitions de combat. La caractéristique de ce type de combats est de posséder des règles très codifiées et esthétiques. Néanmoins, malgré des débuts très prometteurs dans les années 1970, ce sport de la canne de combat a encore du mal à sortir d’une audience discrète ou encore trop confidentielle.

La canne est donc omniprésente dans l'ensemble de la société, de la fin du XIXème siècle au début du XXème siècle. Tout en étant désormais un élément indispensable à toutes les tenues, quelque soit la hiérarchie sociale occupée, la canne est donc aussi devenue une véritable arme de défense ou d'attaque.

En outre, c'est également durant cette période que les Dandys historiques, dont le véritable "Prince des Dandys" George Bryan Brummell (1778 - 1840) plus connu sous le pseudonyme de "Beau Brummell", vont littéralement rénover l'image de la canne. En effet, l'usage de la canne va se métamorphoser, avec cette nouvelle culture développée par les Dandys.

 

canne-combat.png

 

Si le dandysme compte le poète Lord Byron ou le comte Robert de Montesquiou comme personnages illustres dans ses rangs, George Bryan Brummell dit "Beau Brummell", est l’incarnation même du Dandy. Son influence et son empreinte sur le Dandysme reste effectivement gravée dans le temps.

Georges Bryan Brummel est né dans le ville de Londres en en 1778. Cet Anglais, petit-fils de domestique, fait et défait les modes de son époque, à Londres comme à Paris. Réputé pour son charisme, son insolence, son ironie et sa science du bon mot, il devient le favori du Prince de Galles à l'âge de 17 ans.

Cette métamorphose transforme la canne en la faisant passer d'un instrument indispensable, permettant de face à un environnement violent, au raffinement et à la sophistication comportementale et vestimentaire du Dandysme originelUn mouvement Dandy qui va faire de la canne une de ses grandes marques de fabrique et un de ses signes distinctifs.

 

- Référence musicale 6 (en bas d'article) -

 

Beau_Brummell_Statue_Jermyn_Street.jpeg

- Statue de Georges Bryan Brummel avec sa canne à Londres (Source : BNL©) -

 

La véritable histoire du terme "Dandy" va avoir différente types d'interprétations. C'est donc l’interprétation la plus plausible que "Le Cercle Modernist" va choisir de vous présenter. Cette interprétation qui semble être à l'origine du terme est due au biographe d’Oscar Wilde (1854 - 1909), monsieur Daniel Salvatore Schiffer.

Daniel Salvatore Schiffer est née en 1957, d'origine Belge et Italienne il écrit en langue Française. Titulaire d'un diplôme interuniversitaire d'études approfondies en "esthétique et philosophie de l'art", D.S Schiffer est l'auteur de près d'une vingtaine d'ouvrages, dont certains dédiés à l'étude du Dandysme.

Parmi ces livres figurent deux ouvrages très fouillés, dont cette imposante biographie d'Oscar Wilde (Oscar Wilde  "Splendeur et misère d'un dandy", Éditions de La Martinière, 2014) ainsi qu'un passionnant ouvrage traitant du Dandysme originel ("Philosophie du Dandysme : Une Esthétique de l’âme et du corps, dont vous pourrez trouver les références dans la présentation des sources en bas de page 

 

canne-combat.png

 

C'est cet ensemble de recherches historiques et philosophiques qui vont permettre à Daniel Salvatore Schiffer d'affirmer avec assurance que l'origine du mot "dandy" est en fait issue d’une ballade datant de 1780 venant d'Ecosse. Une ballade typiquement Scots qui nous raconte une histoire amusante, au premier abord.

Cette ballade conte l'histoire d'un certain jeune homme nommé Andy .Ce jeune homme est gentiment moqué par ses amis car il se "dandine" quand il entreprend de "faire la cour" à une jeune femme. Le terme a donc initialement une connotation au mieux humoristique, ou même ironique et justement "moqueuse".

Le terme "Dandy" serait donc issu de cette posture adoptée par le jeune Andy. Le terme mélange effectivement le termes "dandle" (se dandiner), rajouté au prénom du protagoniste, le jeune "Andy". Très rapidement le "tout-Londres" va s’approprier cette nouvelle interprétation et le terme "Dandy" devient très vite un mot à la mode.

 

Référence musicale 7 (en bas d'article) -

 

FB_IMG_1695975259879.jpg

- Mods en Angleterre 1985 (Source Susan Patmore Rodger©) -

 

Plus tard, vers 1810, au moment des guerres de l'Empereur des Français Napoléon Ier (1769 - 1821) le terme "Dandy" désigne plutôt les élégants de la jeunesse dorée savamment habillés. Phénomènes déjà présents quelques années avant, durant la Révolution Française de 1789, déjà évoquée précédemment.

C'est durant cette période que les hommes élégants, les Muscadins, les Incroyables et les Merveilleuses développent un véritable courant de Mode novateur. Ces précurseurs portaient de longues tresses de cheveux, tombant sur les épaules. Ce courant a développé de nombreuses coutumes, ou usages, qui vont profondément marquer et transformer leur époque.

Les signes principaux auxquels se reconnaissaient les élégants de cette époque étaient des redingotes très courtes, un habit à grand collet, faisant une gibbosité sur le dos, comme s’ils eussent été bossus. De plus, ces Dandys précurseurs portaient une gigantesque cravate semblant cacher un goitre ou des écrouelles, avec des culottes de velours aux tissus luxueux.

 

canne-combat.png

 

Quelques années plus tard, durant la Restauration (1814 -1830) , la France est prise d’une fièvre anglomane qui fait traverser la Manche de nombreuses coutumes. Car, c'est en Angleterre que va se développer la culture du Dandysme originel, appuyé par une ancestrale tradition Britannique d'élégance vestimentaire.

 •

C'est durant le XIXème siècle que la philosophie et les us et coutumes des Dandys sont théorisés et présentées dans des ouvrages. De nombreux auteurs français dont Charles Baudelaire, Honoré de Balzac, ou encore Jules Barbey d’Aurevilly vont donner leurs lettres de noblesses au véritable Dandysme historique.

Cette culture si particulière du dandysme accompagné du port de la canne de défense, ou de combat, va être remis au goût du jour par les Mods et Stylists de la ville de Paris. Pus particulièrement les Mods de Gambetta avec leurs différents Clubs Mods affiliés (Templiers, City Gents A.M.S, et Royal Dandies ..).

 

- Référence musicale 8 (en bas d'article) -

 

FB_IMG_1575031007392.jpg

- La tradition du port de la canne des Mods de Gambetta à Paris en 1987 (Source : SCU / 75M.N.S®) -

 

L'usage de la canne vient, tout d'abord, d'une volonté et d'une démarche d'élégance vestimentaire. Mais. avec le temps , cet usage de la canne va se développer d'une manière plus défensive puis offensive face aux nombreux affrontements contre les "bandes urbaines ennemies" dont principalement les Boneheads, Psychobilly, ou encore les Teddy Boys craints mais respectés.

Les Mods de Gambetta à Paris sont issus d'une longue tradition propre au populaire XXème arrondissement. Dès le milieu des années 1980 les Mods de Gambetta étaient, en partie, composé de Mods Stylist Ultra. Ces derniers représentent le développement d'une démarche militante Modernist portée par deux valeurs fondamentales.

Tout d'abord, l'exigence de l'attachement aux valeurs fondamentales mis en place par les Mods originaux (Originals Modernist 1959/1963). Puis, une posture tournée par une extrême élégance vestimentaire Modernist. Une culture de l'élégance Mod s'appuyant sur la riche histoire de l'élégance vestimentaire Française, comme la grande tradition des tissus de l'illustre Maison Dormeuil

 

canne-combat.png

 

Ces Mods Stylists étaient le plus souvent issu de la nouvelle génération animant les nouveaux Clubs Mods. Quelques uns de ces derniers vont être acceptés et "adoubés" au sein des premiers Mods fréquentant très régulièrement la Place Gambetta située dans le XXème arrondissement à Paris.

Les Mods de Gambetta vont effectivement tout d'abord émerger à travers le Gambetta Paname Scooter Club. Ce dernier est composé par des passionnés de scooters et de musiques, très proches des premiers Mods habitant justement dans ce quartier de Gambetta, cet à dire le Club Mod des Templiers .

Le Club des Templiers est exclusivement composé par des Mods comme son nom l'indique, dont "Sid" le très respecté leader Capo Mod des Mods de Gambetta. Incontestablement, c'est grâce au charisme de Sid, les Mods de Paris vont trouver dans le quartier de Gambetta un nouveau souffle.

Parallèlement, c'est donc la nouvelle frange ultra, celle des Mods Stylists, qui va remettre la canne au gout du jour dans l'attirail vestimentaire Modernist à Paris. Très vite, face au contexte violent de la ville de Paris, cet usage de la canne va se développer d'une manière plus défensive, et même offensive.

 

- Référence musicale 9 (en bas d'article) -

 

   31cD18LnytL._SS400_.jpg 

Canne dague de collection datant de 1897 (Source75 M.N.S®) -

 

C'est dans ce contexte bien particulier, que certains modèles de cannes vont de nouveau faire leur apparition. Les Mods de Paris vont donc remettre au gout du jour des modèles de cannes typiques de la période d'or des cannes durant la Révolution de 1789, puis la période post révolutionnaire.

Les Mods à Paris vont ajouter à leur tenues élégantes des modèles de cannes tel la canne épée, la canne gourdin, ou la canne torsadée et travaillée. La plupart de ces modèles, certains onéreux et de collection, sont dénichés dans les vide-greniers ou des brocantes d'antiquaires spécialisés très matinales.

Certains vont pousser cette démarche Mod individualiste et Mod Stylist, dans le sens Modernsit, en développant des techniques artisanales pour transformer leurs cannes. Comme faire changer les pommeaux, pour y faire insérer les initiales de Club, ou plus couramment, en y faisant graver leurs initiales. Pour les Mods, le diable se cache bien dans les détails !

 

canne-combat.png

 

Comme annoncé précédemment, cette singularité du mouvement Mod développé à Paris, va faire partie des thèmes abordés par le livre "Style de Vie Modernist". Un livre comprenant des témoignages exclusifs sur les coutumes et événements qui constituent le substrat de cette culture Mod.

La parution de ce livre est prévue en 2024, la maison d'édition et la date de sortie vous seront bien entendu communiqués. A ce propos, face à différentes tentatives d'usurpations, nous tenons à rappeler que le 75 M.N.S®, en plus de son principal organe de diffusion officielle "Le Cercle Modernist", communique exclusivement à travers des groupes bien spécifiques.

Plus précisément des groupes du réseau social Meta / Facebook avec le groupe intitulé "l'Agenda des Mods Français", en mode public. De plus, nous communiquons également par le biais d'un groupe en mode privé (demande de participation par message privé SVP) intitulé "75 M.N.S® / Le Cercle Modernist".

 

Référence musicale 10 (en bas d'article) -

 

Capture web_25-9-2023_171212_www.instagram.com.jpeg

- La Canne une véritable tradition du 75 M.N.S® avec Laurent Grux et Alexandre S.U (Source : SCU / 75 M.N.S®)

 

Notre communication est aussi relayée par le biais de l'excellente page du blog "Jimmy Syndrome" tenu par Pascal Rousse aka Bombel Galibi Kalina, membre actif du Paris 75 M.N.SⓇ. Notez, également, que Pascal Rousse est en cours d'écriture d'un livre consacré à l'essence philosophique et aux fondements de l'authentique culture Modernist.

Un travail et un prochain ouvrage de Pascal Rousse très attendu, qui devrait être normalement disponible dans votre Librairie préférée courant 2024. Comme nous l'avons d'abord rappelé, la tradition Mod du port de la canne est tout d'abord originaire d'Outre Manche.

 

Cette tradition avait déjà été effectivement largement adoptée et mis en exergue par les premiers Mods en Angleterre dès la fin des années 1950. De nombreux témoignages de Mods originaux existent et nous permettent de mieux comprendre "ce retour" du port et de l'usage de cannes au sein d'un mouvement Mod naissant.

La superbe photo de monsieur Del Evans, prise en 1963, illustre justement à merveille cette tradition Mod issue d'Outre-Manche. Cette photo est issue de la collection personnelle cordialement prêtée par madame Gill Evans CatlingGill est une Mod Girl originale, issue de la première génération de Mods en Angleterre.

 

canne-combat.png

 

Gill Evans Catling est, entre autres, connue et reconnue a travers le monde par ses photos prises justement durant les années 1960 en Angleterre en pleine "période d'or" Modernist. Ses photos illustrent très souvent des articles ou des livres traitant de la culture des Orignals Modernists (1969/1963) Outre-Manche.

Tout présentant des conférences dédiées aux Mods originaux, Gill Evans Catling a développé une marque de vêtements s'inspirant de ces magnifiques créations durant les années 1960. Ces dessins sont une témoignage et un exemple de premier ordre pour de nombreuses Mod Girls à travers le monde.

Madame Evans Catling nous a très gentiment expliqué et décrit le contexte si particulier de cette photo représentant son ancien époux, monsieur Del Evans. Un témoignage de premier ordre sur les us et coutumes originales. Pour information, Gil est désormais mariée à monsieur Stuart Catling, qui nous fera le plaisir de passer aux platines lors du Paris Jamboree.

 

- Référence musicale 11 (en bas d'article) -

 

20180421_211422.jpg

 - La canne une tradition vivante pour le 75 M.N.S® en 2017 à Paris Montmartre -

 

La photo de Del Evans (référence 1) a été prise en 1963, un dimanche après-midi à la sortie du West End Ballroom situé dans la ville de Birmingham. Le West End Ballroom fait partie des nombreuses et magnifiques salles de danse héritées de la période faste du règne de la grande reine Victoria d'Angleterre (1819 - 1901).

De grandes et fastueuses salles de réunion et de danse qui vont vite devenir les lieux de rencontres usuels et de grande soirées de la toute première génération de Mods en Angleterre. En l'occurrence, le West End Ballroom est un des lieux de rencontres de prédilection pour les Mods de la ville de Birmingham située dans les Midlands.

Gill Evans Catling nous explique que la bande de Mods accompagnant son époux d'alors Del avait pour coutume de danser en formant un rond, tout en exhibant leurs cannes d'une manière presque ostentatoire. Tout en étant un moment d'amusement , l'objectif de cette coutume était également de se faire remarquer  et de distinguer des autres Gangs et Clubs Mods présents.

 

canne-combat.png

 

Cet usage et tradition de l'usage de la canne par les Mods va être largement reprise et mis en exergue par les Mods à Paris durant les années 1980 puis 1990. C'est plus particulièrement lors des sorties dans la capitale, comme vous pouvez le voir sur les photos, que les Mods de Paris arboraient leurs cannes.

Gill Evans Catling nous précise également que Del Evans va tout d'abord dessiner lui même, avec un très grand soin, le patron de son costume. En plus, Del Evans va choisir de faire couper et confectionner son costume par la maison Hepworths, un tailleur réputé de la ville de Birmingham.

Le tailleur Hepworths va lui proposer un magnifique tissus en Tweed irlandais. Une proposition que Del Evans va largement approuver pour confectionner son costume. Dessinée par Del Evans, la veste du costume est taillée avec trois poches à rabats de côtés, deux fentes derrières, une poche à rabat sur la poitrine, avec quatre boutons recouverts en cuir noir ..The Devil Are In The Details !

 

- Référence musicale 12 (en bas d'article) -

 

dali-don-quichotte.jpeg

 -  Salvador Dali arborant une de ses fameuses cannes en 1958 (Source : ADS©) -

 

Comme nous l'avons largement constaté, la canne est devenue, au fil du temps, un objet illustrant une certaine sophistication, après avoir été un véritable indicateur pour la hiérarchie sociale. Pour nous, Mods Français, la canne demeure un accessoire essentiel pour parfaire la culture de l'élégance Modernist.

L'usage de la canne garde sa particularité profondément ancrée dans la Grande Histoire de notre pays. Bien plus qu'un simple apparat, l'usage de la canne représente un signe de la persistance de la véritable élégance Modernist au XXIème siècle.

Enfin, notez bien que lors de notre grande soirée du "Paris Jamboree", le 24 Février 2024 prochain, nous aurons justement l'honneur d'accueillir avec les autres Operator's madame Gill Evans Catling et son époux Stuart Catling qui va nous distiller les meilleurs sons Modernists !

 

Alexandre Saillide-Ulysse

75 M.N.S®

 

Sources :

 

- Daniel Salvatore Schiffer "Oscar Wilde  Splendeur et misère d'un dandy", Éditions de La Martinière, Paris , 2014

 

Michaël Attali et Jean Saint-Martin "Dictionnaire culturel du sport", Éditions Armand Colin, Paris, 2010

 

- Daniel Salvatore Schiffer "Philosophie du Dandysme : Une Esthétique de l’âme et du corps", Éditions Presses Universitaires de France (PUF), Paris, 2008

 

Aimé Prouzet "La canne de défense : Art martial français d'autodéfense en 12 leçons" Éditions Lanore, Paris, 2008

 

Catherine Dike et Guy Bezzaz "La Canne objet d'art"

 Éditions de l'Amateur, Paris / Genève, 1988

 

Sergio Coradeschi et Maurizio De Paoli  "Les collections des cannes"

  Éditions Celiv, Paris, 1993

 

- Bernard Plasait "Défense et illustration de la boxe française : savate, canne, chausson",  Éditions Sédirep, Paris, 

 

- Louis Leboucher "Théorie pour tirer la canne en 25 leçons", Archives Bibliothéque National de France (BNF), Paris, 1843 

 

 

Références musicales :

 

- Sélection 1 : Erik Satie "Jazzopédie"

Deutsche Grammophon Records - 2014 (partition originale publiée en 1888 à Paris).

 

- Sélection 2 : Marlena Shaw "Let's Wade In The Water"

Cadet Records (5549) - 1966

 

- Sélection 3 : Johnny Lytle "The Man"

Constellation Records (C-145) - 1965

 

- Sélection 4 : Fast Eddie "I Don't Need Doctor"

Countdown Records (Down Lp Test Pressing) - 2021

 

- Sélection 5 : The Wanderers "You Can't Run Away From Me"

United Artists Records (UA648) - 1963

 

- Sélection 6 : Dr Ross "Jack; That Cat Was Clean"

Fire Records (514) - 1962

 

- Sélection 7 : Zoot Money " The Uncle Willie"

Decca Records (UK /F 11954) - 1964

 

- Sélection 8 : John Mayall And The Blues Breakers

"Crawling Up A Hill" - Fontana Records (F11900) - 1964

 

- Sélection 9 : Dave Brubeck Quartet "Unsquare Dance"

Columbia Records (4-42228) - 1961

 

Sélection 10 : Slim Harpo "Shake Your Hips"

Excello Records (2278) - 1966

 

Sélection 11 : Cyril Davies And His Rhythm 'n' Blues All Stars 

"Country Line Special" - Pye International Records (UK /7N 2594)- 1963

 

Sélection 12 : The Sonny Knight Quartette
"Let's Get It On (Part 1) " - Aura Records (88122) - 1965


04/03/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 710 autres membres