Le Cercle Modernist

Le Cercle Modernist

Monsieur Pierre Cardin (1922-2020)

 

P.Cardin (Bill Cunningham) Collection 1967.jpg 

 - Costume croisé présenté lors de la collection Pierre Cardin en 1966 (Source : PC) -

 

Cet hommage est placé dans cette rubrique "Real'Modernist Art" du "Cercle Modernist" pour justement souligner avec force la profonde influence de monsieur Pierre Cardin. Une forte influence qui va très largement dépasser la seule sphère du monde de la mode pour irriguer l'ensemble des strates de la société contemporaine. De la création de costume pour les plus grandes personnalités du XXe siècle, à la participation active aux plus grands événements mondiaux, la vie de Pierre Cardin va marquer d'une empreinte éternelle son temps.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Bien plus qu'une simple idole du siècle dernier, Pierre Cardin représente pour les Modernist Hexagonaux la quintessence de l'excellence vestimentaire Française. Tout comme la maison de tissus Dormeuil, Montagut, Courtot, ou bien d'autres encore, ses créations illustrent parfaitement un esprit vestimentaire issu des plus anciennes traditions de l'élégance vestimentaire en France. Le 75 M.N.S ®, et son organe de diffusion officielle "Le Cercle Modernist" tient à rendre un hommage appuyé au grand maître créateur Pierre Cardin, malheureusement tout dernièrement disparu en décembre 2020.

 

- Référence musicale 1 (en bas d'article) -

 

140711761_10222588909849725_8419148220057297875_n.jpg  - Pietro Constante Cardin, dit Monsieur Pierre Cardin en 1922 (Source : PC) -

 

Monsieur Pietro Constante Cardin, plus connu sous son nom de Pierre Cardin, vient malheureusement de nous quitter le 29 décembre 2020Cadet d'une famille nombreuse d’origine italienne Pietro Costante Cardin est né le 2 Juillet 1922 à San Biagio di Callalta, dans la Province de Venise du pays de Dante. Afin de fuir le régime fasciste instauré dès en 1922 avec la prise de pouvoir par Benito Mussolini en Italie.

 Pour fuir le régime fasciste et ses horreurs la famille Cardin décide d’émigrer en France dans la ville de Saint-Etienne, Pietro est alors âgé de deux ans à peine. La famille va ainsi rejoindre les nombreux réfugiés politiques venant d'Italie. De nombreux artistes vont d'ailleur faire partie de cette véritable diaspora, comme les acteurs Yves Montand (Ivo Livi, né en 1921 à Monsummano Terme) ou Serge Reggiani (né en 1922 à Reggio Emilia). 

• 

Pierre Cardin fait donc partie de cette immigration italienne qui a, dans un climat de méfiance, voire de xénophobie "fait la France" comme va justement le rappeler l’exposition « Ciao Italia ! » en 2017 au musée de l’Immigration à ParisDe ce parcours de « self-made-man », Pierre Cardin avait tiré un orgueil particulier. "Je suis un enfant des faubourgs. Je suis devenu Pierre Cardin », résumait-il grandiloquent, avant même d’ajouter : "S’il fallait recommencer, je le referais avec beaucoup d'enthousiasme".

 

SEPA PI CARDIN.jpg



Pierre Cardin va confier que lorsqu'il était encore enfant il se rêvait déjà acteur de cinéma. Il va même déclarer qu'il devait sa carrière de créateur-entrepreneur à une cartomancienne qui le mettra sur le chemin de la mode. Effectivement, dès l’âge de 14 ans Pierre Cardin va travailler comme apprenti chez un tailleur local, la maison Bonpuis de la ville de Saint Etienne. Une toute première expérience qui va lui permettre d’avoir rapidement des connaissances approfondies sur la couture et la coupe des vêtements.

En 1939, à l’âge de 17 ans, il a déménage dans la ville de Vichy, où il a commencé à coudre des costumes pour les femmes, tout en travaillant pour la Croix-rouge. C'est en 1945 que le jeune homme décide de rejoindre la capitale Paris en vélo (!!). Il travaille durant prés de deux mois dès son arrivée dans la ville lumière pour madame Elsa Schiaparelli, avant d'être repéré par le grand couturier Christian Dior. Pierre Cardin va largement participer à la création et la conception de la fameuse "veste bar".

  En 1946, à 24 ans précisément, il entre donc chez monsieur Christian Dior qui est déjà largement reconnu dans le monde de la mode depuis quelques années déjà. Christian Dior vient justement d’ouvrir sa maison de couture et le jeune Pierre Cardin s'intègre très rapidement. Pierre Cardin va largement participer aux collections durant ses trois années de présence, comme je l'ai précisé auparavant avec la fameuse "veste bar". Les deux créateurs vont vite avoir une relation privilégiée, Christian Dior est épaté par le talent du jeune et charismatique Cardin.

 

 - Référence musicale 2 (en bas d'article) -

 

 142404357_10222659815742328_7024327374398081773_n.jpg

- Pierre Cardin et Ina Balke en 1967 (Source : PC/JL) - 

 

  Pierre Cardin va donc quitter la maison Christian Dior après trois années de fidèle labeur. Le jeune créateur a effectivement décidé de se lancer lui-même dans la création. Il rachète en 1950 pour cela la maison Pascot qui a la particularité d'être dans une rue (Rue du Chevalier) d'être placée entre deux arrondissements centraux de la capitale, en l'occurrence les 1er et 8éme arrondissements. La maison Pascot est originellement spécialisée dans les différents costumes de scène pour le théâtre ou le cinéma.

C'est donc avec ces costumes de scènes, le plus souvent destinés au cinéma ou au théâtre, que Pierre Cardin va commencer son activité. Une période durant laquelle il va faire preuve d'une grande aisance et habilité pour diriger une entreprise, une qualité qu'il va mettre littéralement en exergue quelques temps plus tard. Un peu plus tard en 1953 Pierre Cardin présente enfin sa toute première collection. Cette première présentation de son travail de couturier fait véritablement sensation, avec notamment se fameuse "robe-bulle". Le couturier fait preuve d'une très grande inventivité qui va lui permettre de multiplier les innovations vestimentaires.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Dès ce premier succès, homme d’affaires tout autant que créateur, Pierre Cardin décide de développer une ligne de prêt-à-porter. Un peu plus tard, en 1954, Pierre Cardin déploie sa première boutique Eve, suivie d’Adam en 1957. Le créateur commence à construire son empire du vêtement. Avec cette idée il va littéralement révolutionner le monde de la mode à la fin des années 50. C’est le début d’une démocratisation et d’une internationalisation des vêtements et surtout de la marque Pierre Cardin. Une démarche qui va néanmoins mettre des années à s'imposer dans le milieu de la mode.

Dès le départ, la démarche de Pierre Cardin n'est pas bien accueillie par le monde de la mode Parisien. Sa volonté de proposer des modèles vestimentaires à l'ensemble de la population est en totale opposition face à la démarche de l'ensemble des couturiers à cette époque qui voulaient s'adresser à un public choisit et plus élitiste. Bien au contraire, la démarche de Pierre Cardin est révolutionnaire pour la période, il veut tout simplement démocratiser la mode et la proposer au plus grand nombre. Le créateur va incontestablement largement participer au développement de l'industrie du prêt a porter qui va rapidement remplacer les traditionnels ateliers de couture.

 

 - Référence musicale 3 (en bas d'article) -

 

PIERRE CARDIN 67.jpg

 - Collection Pierre Cardin en 1967 (Source : PM/PC) -

 

 Pierre Cardin va lancer sa collection consacrée aux hommes dès la fin des années 1950. Le créateur déclarera quelques années plus tard "mon objectif est de concevoir des vestes avec lesquelles on peut tout autant dévisser un boulon de voiture mais aussi aller diner au Windsor", La démarche du couturier créateur est finalement saluée, et dès 1961 le grand magasin à Paris , "Le Printemps" lui confie le développement d'une ligne de vêtements. Ces créations ne vont pas rencontrer le succès escompté, malgré les critiques élogieuses et très positives de la presse spécialisée à travers le monde. Des modèles devenus rares et collectionnés avec ferveur par les nombreux inconditionnels et férus des créations estampillés Cardin.

Une collection qui va provoquer une réaction fortement négative de la part de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne qui décide carrément de l'exclure. Son audace ne plait pas à l'establishment de la haute couture à Paris, il bouscule trop rapidement des habitudes devenues de véritables rentes de situation au fil du temps. Pierre Cardin est un véritable précurseur en avance sur son temps dont le génie ne va pas être reconnu immédiatement. Pour la petite histoire, Pierre Cardin va devenir le président de la chambre syndicale qui va aussi lui attribuer son plus prestigieux prix, le "Dés d'or" en 1977, 1978, puis enfin en 1982.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Durant le début des années 1950, l'industrie de la mode fonctionne encore sur les fondements de l'Après guerre. Certes, l'industrie vestimentaire est déjà engagée dans la production de masse, mais les maisons de couture ne sont pas encore arrivées à ce niveau de production. Seul les vêtements plus ordinaires bénéficient d'une production importante standardisée, et la Seconde Guerre Mondiale va largement accélérer ce mouvement. Avant la démarche novatrice de Pierre Cardin, les grandes maisons de mode comme Dior veulent que leurs collections demeurent des exclusivités.

Dés ses premières créations Pierre Cardin va effectivement s'engager pour une véritable démocratisation des différents modèles de vêtements qu'il propose. Désormais, chaque client doit pouvoir trouver son modèle fétiche "prêt à (être) porter" parfaitement ajusté à sa propre taille. Le créateur va très largement participer de cette "démocratisation vestimentaire" qui va révolutionner le monde de la mode, ses premiers défilés vont justement illustrer cette démarche novatrice. L'objectif déclaré de Pierre Cardin est de proposer des vêtements accessibles et nouveaux, le créateur va plus souvent employer le terme "futuriste".

 

- Référence musicale 4 (en bas d'article) -

 

P.Cardin Vogue 1961.jpg
- Magazine Vogue en 1961 (Source : VP) -

 

Pierre Cardin est un authentique pionnier et précurseur dans d'innombrables domaines de la mode, n'oublions pas qu'il est le premier couturier à faire défiler l'homme. C'était en 1958, à une époque où le métier de mannequin pour homme n'existait pas encore. Le couturier va une nouvelle fois faire preuve d'une grande audace et d'une véritable assurance. En deux ou trois coups de fil passés à des recteurs d'université, Pierre Cardin va trouver une escouade d'étudiants au physique avantageux, tout en faisant construire une cabine de mannequins prêts à assurer un show triomphal dans les somptueux salons de l'Hôtel de Crillon.

Pierre Cardin est un homme charismatique et audacieux qui incarne, avec André Courrèges, le renouveau vestimentaire d’après-guerre pour une jeunesse en plein essor et avide de nouveautés. Mais contrairement à son ami mais rival professionnel, Pierre Cardin va réellement s’installer et s'imposer au public grâce en grande partie à la "démocratisation" son offre vestimentaire. Indéniablement, Pierre Cardin est le premier couturier à oser proposer  des pièces de sa collection au grand magasin parisien "Le Printemps. Pierre Cardin" va déclarer à ce propos "Je croyais beaucoup à la grande diffusion. C’est grâce au prêt-à-porter que j’existe aujourd’hui. Ce n’est pas un déshonneur que de quitter les salons dorés pour aller dans la rue.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Yves Saint Laurent a offert à la femme un costume qui correspondait à son époque. Pour sa part, Pierre Cardin a plutôt fui le présent pour se concentrer sur un futur improbable. Il s’intéressait à tout. Il voulait être l’homme global du XXe siècle. Quand on allait le voir, son bureau était un capharnaüm encombré de multiples prototypes qui pouvaient aller de la cafetière électrique au vélo d’appartement, en passant par des amas de livres et magazines. En même temps, il était capable de couper une robe en quelques instants !

Pierre Cardin va également très vite comprendre la nouvelle importance des accessoires dans ses collections. Pierre Cardin va effectivement rapidement proposer dans ses boutiques divers accessoires de mode qui vont venir agrémenter et enrichir ses créations. En s'intéressant plus particulièrement aux nombreux accessoires indispensables à l'habillement masculin, Cardin va encore une fois s'imposer par sa démarche de véritable précurseur. Le grand soin apporté à la confection de ces accessoires (ceintures et maroquineries diverses, barrettes de cravates et bijoux masculins divers, etc..).

 

- Référence musicale 5 (en abs d'article) -

 

1355983-pierre-cardin.jpg

- Pierre Cardin lors de la présentation de sa collection à Londres en Angleterre 1966 (Source: PC/NL) -

 

Comme je l'ai souligné auparavant, devant le rapide succès de ses productions Pierre Cardin va décider de décliner son offre à travers des accessoires. Les premiers accessoires que la maison Cardin va produire sont d'une grande qualité. Le patron portait une attention toute particulière pour le choix des matériaux employés pour confectionner ses créations. La marque va d'abord proposer des accessoires essentiels, comme des ceintures, ou des pochettes de costume. Au fil du temps, les accessoires de la marque Pierre Cardin vont se multiplier et indéniablement perdre en qualité.

Pierre Cardin va aussi apporter un soin tout particulier aux chaussures, éléments essentiels de la tenue vestimentaire. Il va d'ailleurs proposer des modèles de chaussures dès ses premières collections. L'originalité de Cardin est de proposer dés la fin des années 1960 des modèles de chaussures pour les hommes, comme les fameuses Cartoufles. La qualité des matériaux, et le parfait montage accompagné d'une finition d'orfèvrerie fait de ses modèles de chaussures un véritable must. Ce modèle est particulièrement confortable, ce sont des chaussures originellement destinées à être portées à l'intérieur des habitations, ou durant la saison estivale.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Les chaussures Cartoufles de Pierre Cardin sont faites dans un cuir tendu de grande qualité, la doublure est en toile ligotée et la semelle de cuir est agrémentée d'un léger patin. Les modèles (Curling, Zaza, Jasper ) et les couleurs proposées seront très variées et multiples  Ces chaussures sont aussi très appréciées grâce à leur grande souplesse. Les Cartoufles sont vraiment parfaites et leur agilité très adaptée à la pratique de la danse. La danse est effectivement une pratique, un usage primordial pour tout Modernist. C'est l'incroyable souplesse du modèle de chaussures Cartoufles, tout comme leur grande élégance, qui expliquent l'engouement des Mods pour ce modèle spécifique.

Les Cartoufles de Pierre Cardin sont des chaussures notablement appréciées par les Mods en France, et plus particulièrement de la ville de Paris. Elles représentent clairement le lien encore vivace entretenu avec les créations et le souvenir de monsieur Pierre Cardin. Parmi les nombreux modèles que va proposer sa marque, les Cartoufles Pierre Cardin en deux tons de couleurs (beige crème / marron, blanc / bleu, le choix était important) seront par exemple tout particulièrement adoptés appréciés par les Mods de Gambetta et le 75 M.N.S ® dès les années 1980. Les courants voyages, dont ceux en Angleterre pour participer aux National Mod Run, et plus tard aux Pirate Mod Run, vont largement contribuer à populariser ces modèles deux tons.

 

- Référence musicale 6 (en bas d'article) -

 

unnamed (11).jpg

- Modèle de chaussure Cartoufles Pierre Cardin (Source : PC/75 M.N.S®) -

 

L'histoire de Pierre Cardin avec Jeanne Moreau tient une place toute particulière dans l'existence amoureuse de ce créateur de grand génie. Une histoire qui va marquer jusqu'à la fin de leur existence ce couple d'exceptionC’est plus exactement en 1961 qu’ils se sont rencontrés pour la première fois, grâce à l’intervention d’une entremetteuse au nom célèbre. Alors que la jeune actrice est à la recherche d’une robe pour tourner Eva de Joseph Losey, c'est Gabrielle Chanel qui lui recommande d’aller à la rencontre d’un nouveau couturier en vogue, Pierre Cardin.

• 

Pierre Cardin et Jeanne Moreau sont tous deux issus de famille modeste, ils vont partager un parcours d'autodidacte similaire, mais chacun dans son univers. De cette rencontre découlent quatre ans durant lesquels ces deux exceptionnelles personnalités s'établissent en couple Jeanne Moreau était bien entendu au courant des préférences masculines de Pierre Cardin, et elle ne s'en offusquait nullement. Pierre Cardin, lui qui n’aimait pas les femmes comme il le disait lui même, va pourtant chérir et littéralement adorer Jeanne Moreau. Pendant ces quatre années, il se sont aimés d’une passion dévorante.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Même si Jeanne Moreau souhaitait se marier, Pierre Cardin va toujours refuser de s'unir officiellement avec sa bien aimée. Les deux amants révèlent même avoir voulu un enfant ensemble, que l’actrice ne pourra jamais lui donner à cause de son cancer de l’utérus. Lui regretta jusqu'à sa mort de ne pas avoir eu d'enfant avec sa muse chérie. Leur relation passionnée va faire l'objet d'une véritable traque de la part de la presse, les journalistes ne vont pas leur laisser de répit. Pierre Cardin initie aussi l'exposition, mais aussi l'intrusion, des journalistes dans la vie privée des personnalités.

Pierre Cardin est ainsi devenu l'un des français les plus connus dans le monde, dès la fin des années 1960 il fait partie des 10 personnalités les plus apprécies en France. Sa renommée acquise grâce à son génie de créateur de vêtement va également toucher sa vie privée, qui comme lors de sa relation avec Jeanne Moreau devient le centre d'intérêt de toute la France. Il initie indubitablement l'ère dite du "people" en multipliant les apparitions sur les couvertures des revues les plus lues ("Paris Match", "Vogue"...). Pourtant, Pierre Cardin incarnait clairement une personnalité beaucoup plus complexe que celle présentait par la presse.

 

 - Référence musicale 7 (en bas d'article) -

 

GettyImages-1152812670.jpg

 - Jeanne Moreau lors d'un défilé Pierre Cardin en 1963 (Source : GETT/VG) - 

 

Une des grandes caractéristiques de Pierre Cardin est sans aucun doute sa faculté à être constamment en avance sur son temps. Plus exactement, le créateur nous projette dans un avenir stylistique inconnu et invraisemblable, considérablement marqués par la conquête spatiale. En 1965, la "mise en orbite" de sa nouvelle collection "Cosmos" va explorer et proposer de nouveaux styles en incorporant des matériaux jusque là inédits. Certains critiques parlent même d'un nouveau style vestimentaire "Space Age", une démarche futuriste assumée par le créateur.

Pierre Cardin va être effectivement un précurseur dans l'utilisation de nouveaux matériaux comme le vinyle, le plastique, ou encore caoutchouc, pour ses créations. Des robes marquées par ses désormais fameux contours géométriques aux couleurs vives et très modernes. Cette présence de nouveaux matériaux sur les vêtements de ses collections va d'abord provoquer l'étonnement et même un certain dégout ; avant d'être encensé et porté en triomphe par le public. Il est intéressant de souligner que c'est le public lui-même qui approuve et applaudi les créations de Pierre Cardin, souvent bien avant les innombrables critiques de mode.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Une des grandes autres spécificités de Pierre Cardin est sa passion pour l'art sous toutes ses formes. Authentique précurseur, il importe par exemple en France, à Paris plus exactement, l'art de vivre du Japon en introduisant dans ses collections cette influence du pays du Soleil levant. Pierre Cardin va effectuer un voyage en 1957 au Japon, ce contact va être primordial dans cette rencontre avec la culture Japonaise. Il y fait la connaissance de Hiroko Matsumoto, mannequin Japonais qui l'accompagne à Paris et deviendra sa maîtresse. Dans sa maison de couture, Mademoiselle Hiroko va devenir sa muse et son égérie pendant près de dix années.

En 1961, Pierre Cardin  travaille pour le cinéma, en  créant tous les costumes féminins pour le film de Jean Delannoy "La Princesse de Clèves". L'année suivante, en 1963, Pierre Cardin est encore amené a participer aux plus grands événements de son temps. Plus précisément, il crée les fameux costumes de scène, une veste sans col très simple, du groupe de musique Pop Anglais The BeatlesCette veste est une de ses créations les plus connues malgré son extrême simplicité. Certes le groupe n'a pas encore acquis la renommée mondiale qu'il va connaître quelques années plus tard, mais cette création vestimentaire va néanmoins largement participer de la renommée des Beatles.

 

 - Référence musicale 8 (en, bas d'article) -

 

67.jpg

 - Collection Pierre Cardin en 1967 (Source : PC/V) -

 

Pierre Cardin va également participer dans le domaine cinématographique, ou plutôt télévisuel en l'occurrence, à la série Anglaise "Chapeau Melon et Bottes de Cuirs"/The Avengers" diffusée dès 1961. Pierre Cardin va effectivement "habiller" John Steed, alias Patrick Macnee le principal et emblématique personnage de la série. Le style vestimentaire que le créateur Pierre Cardin va insuffler au personnage de John Steed va très largement participer à sa renommée. Tout comme avec la veste sans col des Beatles, Pierre Cardin "sent l'air du temps" et il marque clairement de son empreinte le monde contemporain.

John Steed va devenir une véritable icône pour la culture Modernist, il représente en partie l'essence de la culture vestimentaire des Mods. Le couple qu'il compose avec Emma Peel, incarnée principalement par la superbe actrice Linda Thorson, est véritablement emblématique des années dite du "Swinging London". L'association de la série avec cette période spécifique dans les années 1960 en Angleterre est désormais incontournable. Les coupes absolument impeccables et la visible grande qualité des tissus de ses costumes, et son port inégalable du parapluie, font de l'acteur Patrick Macnee un des interprètes les plus célèbres des séries T.V.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Plus tard, les créations et costumes de Pierre Cardin pour la série "Chapeau Melon et Bottes de Cuir" vont directement lui profiter en le hissant parmi les grandes icônes de la mode de son vivant. Indéniablement, les nombreuses créations de Pierre Cardin pour la série sont d'une très grande modernité pour l'époque. Les coupes très modernes ajustées associées à un certain classicisme, donnent des formes et une apparence très particulière qui séduisent et fascinent le public. Ses créations vont dés le départ rencontrer un vif succès auprès d'un public hétéroclite.

Un peu plus tard, en 1968 plus exactement, Pierre Cardin va mettre ses multiples talents au profit d'une compagnie aérienne. Les compagnies aériennes investissent encore beaucoup de fonds à cette époque pour leur image. Il est donc engagé par la grande et puissante compagnie aérienne commerciale UTA. Il dessine ainsi les uniformes des hôtesses de l'air, et des commandants de bord de la compagnie UTA. Des uniformes qui seront très vite copiés par différentes compagnies aériennes civiles à travers le monde. Comme d'habitude, Pierre Cardin marque son passage par un "travail" qui laisse une empreinte totalement indélébile. 

 

- Référence musicale 9 (en bas d'article) -

 

d17b1af37d8e68be19110ba63339f6b4.jpg

- Patrick Mac Nee, John Steed,  dans "The Avengers" en  1963 habillé par P.Cardin (Source : PRT) -

 

Je tiens a souligner que le 75 M.N.S®. et son organe de diffusion officielle "Le Cercle Modernist", est plus particulièrement attaché au style créé et développé par Pierre Cardin plus spécifiquement avant 1968. Les coupes des costumes sont plus ajustées, très proche du fameux style "Ivy League". De plus, l'allure des créations masculines de Pierre Cardin sont empreintes d'un certain "classicisme" intemporel. Le créateur travaille dans ses ateliers de couture avec des tissus luxueux et rares. Une approche différente de ses créations plus "futuristes" post 1968 faisant appel à de nouveaux matériaux comme nous l'avons vu précédemment.


Durant les années 1970 et 1980 la marque Pierre Cardin va se développer "tous azimut" aux quatre coins du globe. Ses productions vont avoir un succès très important  particulièrement en Asie, et plus précisément au Japon. Un pays de véritables passionnés méticuleux, comme l'illustre entre autre le magnifique et incontournable livre de messieurs Shosuke Ishizu et Toshiyuki Kurosu intitulé "Take Ivy", publié en 1965 au Japon. Un ouvrage aux superbes photos, devenu incontournable et un véritable classique pour les Mods, Stylists et Suedies sur tous les continents.

En plus de ses multiples ouvertures de boutiques au Japon, Pierre Cardin va présenter en 1979 des collections, toujours en Asie, pour hommes et pour femmes. Cette collection est proposée plus précisément en Chine dans la ville de Pékin. Cet événement a été suivi par l’ouverture exceptionnelle de la première boutique de la marque dans les Jardins du Temple de Pékin. Pierre Cardin va aussi connaître la reconnaissance officielle du pays au Soleil levant lors de l'exposition de l'ensemble de ses créations en 1982 au fameux musée Sogetsu Kaikan de Tokyo. Encore aujourd'hui Pierre Cardin jouit d'une très importante renommée dans de nombreux pays d'Asie.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Les années 1980 vont être celles de la consécration et de la reconnaissance internationale du travail de Pierre CardinEn 1985, le créateur de la marque Pierre Cardin a reçu le prix Ascot Brun en Italie dans la capitale de la Lombardie, Milano. Il s’agit d’un prix qui est traditionnellement remis à l’homme le plus créatif de l’année. Pierre Cardin va être séduit par les multiples richesses de la magnifique région de Lombardie. Un an plus tard, en 1989, Pierre Cardin va être récompensa par l’Oscar de la Mode à Paris, un des plus prestigieux prix décerné par le monde de la mode Parisienne.

Cette même année , en 1989, le célèbre Victoria and Albert Museum présente en Angleterre à Londres une somptueuse rétrospective des oeuvres de Pierre Cardin intitulée "40 ans dans la mode féminine et 30 dans la vogue d`hommes". Après le grand succès rencontré par cette exposition, la même rétrospective va être présentée à Montréal un an plus tard, ensuite à Mexico en 1993 et enfin à Tokyo en 1994. Au passage, Tokyo devient vite une des villes les plus friandes des produits estampillés  Pierre Cardin. Cette rétrospective va, sans aucun doute, participer à la renommée de Pierre  Cardin à travers le monde.

Entre temps, en 1990, Pierre Cardin a commencé à produire des parfums. Il créé et propose rapidement l’arôme Rose Cardin, suivi de l’arôme masculin Enigme. Même si la gamme des parfums proposés ne rivalisent pas avec les véritables parfumeurs, comme Guerlain, les parfums Pierre Cardin vont rencontrer un fort succès auprès d'une clientèle plus populaire attirée par la renommée de la marque et les prix attractifs intelligemment proposés. Le génie de la mode savait aussi parfaitement s'adapter en se métamorphoser en brillant et charismatique entrepreneur.

 

- Référence musicale 10 (en bas d'article) -

 

14452505.jpg

 - Le Palais Bulle de Pierre Cardin (Source : PM) - 

 

Plus tard, le concepteur va avoir le privilège de présenter ses collections aux Jeux Olympiques organisés dans la ville d’Atlanta, située dans l'état de Géorgie aux Sud des Etats-Unis d'Amérique. L' exposition télévisuelle mondiale maximale inhérente aux Jeux Olympiques va permettre à la marque Pierre Cardin de s'installer aux quatre coins du monde en conquérant de nouveaux pays et marchés. La liste est trop longue pour être exhaustive, dès 1980 le créateur ouvre plusieurs boutiques en Roumanie à Sofia, en Hongrie à Budapest, puis en Angleterre à Londres, sans oublier Saint-Pétersbourg, Riga et Tirana.

Les années 1980 et 1990 sont des années d'or pour la maison Pierre Cardin, les ventes s'envolent et la renommée du créateur de cesse de croître. En 1997, la marque a inauguré une rétrospective en l’honneur du 50ième anniversaire de la Maison Pierre Cardin à l’Espace Cardin. Pierre Cardin comme nous le savons maintenant avait une multitude de passion, parmi celle-ci l'architecture avait une place toute particulière. Pierre Cardin s'intéressait aussi aux formes plus "solides" créées par les architectes, tout comme lui créait de nouvelles formes de coutures. Ce véritable amour pour l'architecture de Pierre Cardin va s'illustrer à travers le rachat de la fameuse maison dite "Palais de Bulle" en 1991.

La Maison Bulle est un concept né dès les années 1960. C'est une maison unique aux nombreux modules ondulants ou sphériques, parsemée de terrasse et de bassins d'eau suspendue entre ciel et terre et face à un magnifique paysage. Principalement construite sur un voile de béton armé sans coffrage de soutien, cette magnifique et très particulière création architecturale, est construite en 1984 à Théoule-sur-Mer au bord de la Méditerranée dans le splendide massif de l'Esterel. Tout comme les créations de Pierre Cardin cette maison est une construction d'Avant- garde au formes futuristes.

 

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Construite entre 1975 et 1989, le "Palais Bulles" comprend précisément mille fenêtres en formes d'hublots, une particularité qui va très largement participer a sa renommée. L'architecte a voulu un retour aux racines, aux habitats ancestraux : les grottes, l'habitat troglodyte. Tout, du sol au plafond, du dehors au-dedans, épouse des formes sphériques très futuristes. Pour le créateur Pierre Cardin les formes de cette maison si particulière évoquent la sensualité d'un corps fémininCe n'est pas un hasard, si cette étonnante villa est inscrite aux monuments historiques par le ministère de la Culture dès 1998, une rapidité de reconnaissance rarissime pour un édifice contemporain.

Plus précisément, c'est l'architecte "habitologue' né à Budapest en Hongrie Antti Lovag (1920 - 2014) qui va construire cette maison exceptionnelle pour le riche industriel Pierre Bernard (1930 - 1991). Pierre Cardin va décider d' acquérir cette demeure plus tard en 1992, Avec la complicité d’Antti Lovag, l’architecte des lieux qu'il va rappeler, il en fera une "folie architecturale" qui va étonner et attirer le monde entier. Face à la baie de Cannes, nichée dans le massif de l'Esterel, cette très étonnante maison située sur les hauteurs offre une vue saisissante sur les rivages et les calanques ocres de la Riviera. Mais désormais, avec la disparition de Pierre Cardin, cette magnifique demeure est à vendre et va ainsi changer de propriétaire et surtout tourner une page glorieuse.

Lors des années 2000 les expositions et les hommages sur les créations de Pierre Cardin vont se succéder. En 2002 par exemple, l’exposition d’œuvres de Pierre Cardin s’est tenue au Japon à Tokyo, ainsi qu’au Palazzo Corsini à Florence dans le pays de Dante. Mais, Pierre Cardin meurt malheureusement le 29 décembre 2020 à l'âge de 89 ans. Son enterrement va rassembler un nombre de personnalités impressionnante dans le cimetière du Nord , appelé communément le cimetière de Montmartre à Paris dans le XVIIIéme arrondissement. Un cimetière Parisien qui abrite de nombreuses sépultures de personnalités, dont entre autres Emile Zola et Alexandre Dumas

 

 - Référence musicale 11  (en bas d'article) -

 

 64c0d6edcbe116db52a9ed3a9277aa66.jpg

 - Logo officiel de la maison Pierre Cardin (Source : PC) -

 

En 2004 monsieur Pierre Cardin déclarait "’J'appartiens à l’époque des Zazous de Saint-Germain-des-Prés, du temps de Beauvoir, de Sartre et de Gréco. Je suis un dinosaure, et pourtant, le plus ancien couturier aux commandes de sa maison". Artiste et créateur d'exception, il nous a légué un immense héritage, encore largement sous estimé de nos jours. Ses merveilleuses créations font désormais partie d'une grande mémoire commune, celle de l'ensemble de l'Humanité.

SEPA PI CARDIN.jpg

 

Les Mods Français, et plus particulièrement les Modernists de la ville de Paris, sont fiers de cet héritage légué par monsieur Pierre Cardin. L'impact et l'empreinte de ses créations est toujours vivace et fortement présent au sein de la culture Modernist. Le style vestimentaire inimitable insufflé par le créateur est désormais une véritable référence, adopté avec passion aux quatre coins du globe. Un style d'abord perçu comme futuriste, dorénavant devenu un authentique critère d'élégance.

 

Alexandre Saillide-Ulysse

 

75 M.N.S ®

 

Sources :

 

- Jean-Louis Besson "Le livre des costumes : la mode à travers les siècles", édition Gallimard, Paris, 1986

- Denis Bruna (sous la direction) "Histoire des modes et du vêtement", éditions Textuel, Paris, 2018

- François Marie Grau " Histoire du costume", éditions P.U.F, Paris, 2007

Sylvana Lorenz "Biographie de Pierre Cardin", éditions Calmann-Lévy, Paris, 2006

Jean-Pascal Hesse "Pierre Cardin, 60 ans de création", éditions Assouline, Paris, 2010

- Divers extraits de presse ("Le Monde", "Marie-Claire", "Elle", "Vogue Homme", "Paris Match")

 

Références musicales :

 

- Sélection 1 : Lee Morgan "The Rumproller" - Blue Note Records (45-1918) - 1966

- Sélection 2 : Little Walter "Teenage Beat" - Checker Records (845) - 1956

- Sélection 3 : Dexter Gordon "Soul Sister" - Blue Note Records (45-1828) - 1962

- Sélection 4Art Blakey & The Jazz Messengers "Moanin" - Blue Note Records (45-1735) - 1959

- Sélection 5 : Oscar Borwn, Jr "The Joker" - Fontana Records (1516) - 1965

- Sélection 6 : Model "T" Slim "Shake Your Boogie" - Magnum Records (45-739) - 1967

- Sélection 7 : The Pyramids "Chicken Mary" - JJ Records (DB-1307) - 1969

- Sélection 8 : Lee Rogers "I Want You To Have Everything" - D Town Records (1035) - 1964

- Sélection 9 : Lil Son Jackson "Everybody's Blues" - Imperial Records (5851) - 1962

- Sélection 10 : Eddie Bo "Lucky In Love" - Blue Jay Records (157) - 1965

- Sélection 11 : Little Walter "Crazy Mixed Up World" - Checker Record (919) - 1959



20/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 470 autres membres