Le Cercle Modernist

Le Cercle Modernist

"Jazz 45's Libellus II"

 ct16.jpg

 - Poster publicitaire de la marque PHILLIPS circa 1955 (Source : SJB) -

 

 

 

Avec "Jazz 45's Libellus", nous reprenons, donc, notre sélection de galettes exclusivement dédiée au Jazz.

 •

C'est une veille tradition fièrement revendiquée par "Le Cercle Modernist" !

 •

Encore une fois, il n'y a aucune préférence spécifique pour une période particulière du Jazz :

SEPARATEUR.png

Hard Bop, Cool Jazz...aucune limitation dans nos choix...

 •

La richesse de cette musique est justement de traverser les différentes périodes en se réinventant constamment, 

 •

tout en gardant l'essence initiale du profond héritage Afro-Américain. 

note-de-musique.jpg

 

 Après notre sélection exclusivement dédiée au Jazz, nous aborderons, dans "Plus en Détail",

l'oeuvre d'un Jazzmen plus en profondeur. à travers un des morceaux justement issu de la sélection du Cercle Modernist.

La démarche est toujours identique et persistante :

SEPARATEUR.png

mettre en exergue l'incroyable abondance de style inhérent à cette musique.

Une musique Jazz devenue assurément, au fil du temps, un des "styles" de prédilection pour nos clubs,

et pour la nouvelle génération Modernist de ce début de XXIe siècle. 

 

 

 mmclubs2.jpg

 - (Source : M.J) -

 

La sélection Jazz du Cercle Modernist

 

- Stanley Turrentine  "And Satisfy" - BLUE NOTE (4240) - 1966

 

- Bill Gogggett "The Kicker" - ABC PARAMOUNT (10611) - 1964

 

- Max Harris "Gurney Slade" - FONTANA (H282) - 1960

 

- Ted Courson "Fire Down Below" - PRESTIGE (241) - 1962

 

- Woody Herman "The Sidewinder" - COLUMBIA (43750) - 1963

 

- Art Blakey & The Messengers "Alamode" - IMPULSE (A7) - 1961

 

- Donal Bird " The Cat Walk" - BLUE NOTE ( 4075) - 1961

 

- The Young Holt Trio "Ain't there something that Money can't Buy" - BRUNSWICK (55317) - 1967

 

- Johnny Lytle "The Man" - CONSTELLATION (145) - 1965

 

- Jimmy Mc Griff "The Last Minute" - SUE (786) - 1963

 

 

Plus en Détail 

 

 

 

- Bill Doggett "The Kicker" - ABC PARAMOUNT (10611) - 1964 - 

 

 

 20120218_251afe.JPG

 - (Source : 75 M.N.S) -

 

 

 

 Comme d'habitude désormais, nous nous arrêtons plus longuement sur un morceau en particulier.

Avec cette partie intitulée "Plus en Détail", nous abordons justement "plus" en profondeur l'oeuvre et la carrière de nos musiciens de Jazz préférés.

En l'occurrence, la superbe interprétation du morceau "The Kicker" enregistrée par Bill Doggett (1916-1996),

SEPARATEUR.png

en 1964, pour la puissante et riche compagnie de disques ABC Paramount Records.

William Ballard Doggett est né dans la ville de Philadelphie, située dans l'état de Pennsylvanie aux Etats-Unis, en 1916.

Le jeune William est vite, dès ses 9 ans, initié à la musique par sa mère qui est elle même pianiste dans une église.

 

jazz-musical-instruments-seamless-pattern-black-and-white-384788.jpg

 

 C'est ainsi que durant son enfance, et plus tard durant son adolescence, il s'initie à la musique avec différents instruments.

William Ballard Doggett intègre d'ailleurs, âgé à peine de 15 ans, son premier Combo musical à Philadelphie.

La "Philly City", ou la "City of Brotherly Love" comme certains l'appelle, va être la première capitale des jeunes Etats-Unis au XVIIe siècle.

SEPARATEUR.png

Tout en étant un des "berceaux" historique des Etats-Unis, Philadelphie est aussi une ville très dynamique économiquement,

elle organise, par exemple, la toute première Exposition Universelle sur le sol américain en 1876,

de ce fait, elle va accueillir une importante immigration tout au long du XXe siècle.

 

 

 bill-doggett.jpg

 - Bill Doggett  circa 1955 (Source : A.R) -

 

 

 

Durant les années 1930 William Ballard Doggett joue auprès de Fank Fairfax et Jimmy Mundi, il fait son "apprentissage"...

En 1942, il intègre enfin un groupe de renom avec les Ink Spots : il est recruté comme pianiste et arrangeur, il à tout juste 26 ans.

Mais, en 1947 que la carrière de William Ballard Doggett prend réellement son envol.

Il remplace alors Wild Bill Davis au piano pour la formation des Tympany Five de Louis Jordan.

SEPARATEUR.png

Le groupe des Tympany Five est formé par Louis Jordan en 1938.

Ce groupe va créer de nombreux morceaux devenus des classiques incontournables,

comme l'incontournable "Let The Good Time Roll", ou encore le magnifique "Caledonia".

Bill Doggett va largement participer à la renommée des Tympany Five, c'est lui, de plus, qui va introduire l'orgue Hammond. 

 

 jazz-musical-instruments-seamless-pattern-black-and-white-384788.jpg

 

Bill Doggett va écrire, avec Louis Jordan , le plus grand succès du groupe "Saturday Night Fish Tright",

Louis Jordan va d'ailleurs en réclamer les droits en son nom iniquement...

N'oublions pas que nous en sommes encore durant la période de la Race Music (reportez vous à l'article dans "Le Cercle Modernist"),

la conjoncture est d'autant plus difficile pour les artistes et les musiciens.

SEPARATEUR.png

L'année 1951 annonce une nouvelle période de réussite pour Bill Doggett.

C'est en effet à partir de cette date qu'il crée et dirige son propre Trio de Jazz.

 •

Durant cette période, il rejoint et enregistre pour KING Records de très nombreux disques.

Pour être plus précis, Bill Doggett enregistre plus d'une vingtaine de LP entre 1956 et 1964,

téléchargement.png

 

cette dernière étant la période qui nous intéresse justement plus précisément.

 

Cet à dire la période correspondant à la collaboration de Bill Doggett avec ABC Paramount Records .

 

En fait, "The Kicker", fait partie de ses deux uniques productions pour ABC Paramount Records.

 •

A contrario, ses longues années auprès de KING Records représentent la plus grande partie de son oeuvre musicale.

SEPARATEUR.png

Une oeuvre musicale marquée par son immense talent de pianiste et organiste.

Une technique de jeu largement apprise auprès des nombreuses formations avec qui il a déjà joué.

Son "Jump", particulièrement reconnaissable au piano, vient justement de cette culture spécifique aux orchestres, comme celui de Louis Jordan.

 

 

abc-paramount-logo.jpg

 - (Source : 75 M.N.S) -

 

 

Dés ses premières réalisations, en 1956 pour KING Records, par exemple sur le morceau "Honky Tonk Part 1&2" (KING 5310),

Bill Doggett sait déjà jouer habilement avec ce fameux "Jump" appuyé par ses solos endiablés !..Du groove avant l'heure !..

C'est d'ailleurs une des raisons principales qui expliquent le fait qu'il soit particulièrement apprécié par la véritable culture Modernist.

Nous sommes,là, bien loin des "délimitations" données par les "satellites" ignorant la réelle richesse de notre culture.

SEPARATEUR.png

"Honky Tonk" est, en fait, le plus important succès dans la carrière de Bill Doggett : plus de 4 millions de copies vont être vendues en 1956.

Le morceau va devenir numéro 1 dans de très nombreux classement, dont le Top R'n'B et Pop (!!) chart, toujours en 1956.

En plus, le morceau va continuer à procurer des Royalties, à Bill Doggett, jusqu' en 1957 et en 1968 également.

 

jazz-musical-instruments-seamless-pattern-black-and-white-384788.jpg

 

Soulignons que le morceau "Honky Tonk" est co-écrit par Billy Butler (1925-1991),

nous parlons bien ici du guitariste de Jazz, et non pas du chanteur de Rhythm'n'Blues Billy Butler,

auteur, entre autres, du très fameux morceau "The Right Track" sur OKEH RECORDS (7245) sorti en 1966 ..

n'oublions pas chers (es) lecteurs (rices) que nous sommes dans la rubrique "Jazz au Clair"...

SEPARATEUR.png

Indéniablement, le succès remporté avec le morceau "Honky Tonk" va permettre à Bill Doggett de rentrer dans la "postérité", 

à partir de ce moment les plus grands orchestres et musiciens de Jazz veulent jouer auprès de lui.

Nous pouvons dire que Bill Doggett  traverse surement le "Siècle du Jazz" :

il commence avec le Swing pour finalement devenir un maître à l'époque d'or de la vague "Soul Jazz", tout en étant ami d'Ella Fitzgerald !.. 

 

 

 th (7).jpg

 - Bill Doggett en 1967 (Source : KR) -

 

 

 La période concernant notre morceau "The Kicker" est donc celle, très courte, passée avec ABC Paramount Records ;

 •

des collaborations de courtes durées, comme avec Warner Bros Records, SUE ou COLUMBIA Records.

 •

A partir de la fin des années 1970 il est considéré comme une des grandes figures du monde du Jazz.

 SEPARATEUR.png

Jusqu'à ses 80 ans Bill Doggett va continuer à jouer pour quelques concerts et recevoir différents prix.

Bill Doggett va, par exemple, travailler et jouer avec le chanteur de Soul  Edwin Starr.

Un dernier show, juste avant son décès, à New York City, en 1996 après une crise cardiaque.

 

jazz-musical-instruments-seamless-pattern-black-and-white-384788.jpg

 

 "The Kicker" est une authentique réussite, il porte d'ailleurs très bien son nom :

"Le Tir" ... est précis : instrumental, stimulant et très dansant !..

 •

Quand Bill Doggett enregistre ce single chez ABC PARAMOUNT,

SEPARATEUR.png

c'est clairement une époque d'or et de faste pour la compagnie originaire de la ville Cincinnati, dans l'état de l'Ohio !

C'est une période pendant laquelle la compagnie de disques va, par exemple, se rapprocher de Dysney...

 •

Le morceau avait été préparé spécialement pour la puissante compagnie ABC PARAMOUNT.

 

 images (4).jpg

 - (Source : PR) -

 

 

 La distribution nationale, et même internationale, du label exigeait une grande qualité dans le choix des titres.

 •

Bref, ce morceau est un véritable régal, en particulier pour la danse,

 •

chose souvent difficile avec la plus grande majorité des morceaux de Jazz.

SEPARATEUR.png

Une particularité propre, justement, au Modernist Jazz ;

une musique qui apprécie particulièrement les compositions possédant un tempo relevé.


Une qualité que vous trouverez sans aucun doute grâce à l'incroyable Swing et Jump de Bil Doggett !

 

Alexandre Saillide-Ulysse. 

 

 

 

75 M.N.S


9c636320614aae7d4d911af84b5f2b8d.jpg
- Affiche de concert avec, entre autres, Bill Doggett en 1957 (Source : NFT) -

 

Sources :

 

 

- Joachim-Ernst Berendt "Le Grand Livre du Jazz", Editions Du Rocher Le Livre De Poche, Paris, 2010

- Huges Pannasié "Monsieur Jazz", Editions Outre Mesure, Paris, 1987

- Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli "Dictionnaire du Jazz", Editions Robert Laffon, Paris1994

- "Les Cahiers Du Jazz"  divers numéros années 1980 à 2015

 



07/03/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres